Le pont Maïko réhabilité et inauguré le 13 août 2017 s’est écroulé.

Le pont Maïko réhabilité et inauguré le 13 août 2017 s’est écroulé.

Le pont Maïko sur la route Kisangani-Lubutu-Walikale-Bukavu, situé à 3 km de celui que venait d’inaugurer le chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi, s’est écroulé, selon l’annonce du ministre provincial de l’Intérieur de Tshopo qui parle d’un phénomène de sabotage des ponts dans cette province.

Le ministre provincial a dit sur TOP Congo: « Il y a un phénomène qui se passe dans la province de la Tshopo. Tous les ponts qui sont sur la route de l’Ituri sont en train d’être déboulonnés. On ne sait pas si on le fait avec quoi. Tous les ponts sont en danger »

Parlant de ce pont Maiko qui s’est écroulé, Jean Tsongo rappelle qu’il était conçu « pour réservoir 25 tonnes. Un véhicule conduit par un Chinois travaillant dans les mines, a chargé au-delà de 25 tonnes ».

Après écroulement, l’on dénombre un Congolais décédé, un autre sorti sain et sauf et un autre blessé au niveau de la tête qui a été acheminé à l’hôpital. Les deux Chinois sont sains et saufs.

Le pont Maiko a été inauguré dimanche 13 août 2017 par le Gouverneur de la Tshopo et le DG de l’Office des Routes.

Action Fatshi

Laisser un commentaire