Le FMI débloque 368 millions USD pour renforcer les réserves internationales de la Banque centrale du Congo (BCC)

Le FMI débloque 368 millions USD pour renforcer les réserves internationales de la Banque centrale du Congo (BCC)

Le vice-gouverneur de la Banque centrale du Congo, Jules Bondombe, a été invité par le gouvernement réuni en conseil des ministres le lundi 2019 à la Cité de l’Union africaine, à faire l’état des lieux du programme de référence conclu par la RDC avec le FMI, après des discussions des 5 et 15 novembre dernier.

A cette occasion, il a été communiqué aux membres du gouvernement que le Fonds Monétaire International (FMI) a accepté d’octroyer une facilité de crédit rapide de 368 millions USD en vue de renforcer les réserves internationales de la Banque centrale du Congo (BCC). Des évaluations périodiques sont prévues dans ce cadre au titre d’actions préalables et prioritaires du 5 décembre 2019 au début mai 2020. Et à l’issue de la réunion de son Conseil d’administration prévue pour le mois de juillet 2020, le FMI va statuer sur la mise en œuvre globale du programme de référence et la possibilité de la conclusion du programme formel triennal avec l’octroi des facilités élargies de crédit.

L’objectif du programme de référence est de maintenir et renforcer la stabilité du cadre macroéconomique via l’ajustement budgétaire de l’amélioration du niveau des réserves internationales, ensuite améliorer la gouvernance économique et institutionnelle, indispensable pour redorer l’image du pays vis-à-vis des partenaires traditionnels et des potentiels investisseurs et enfin, accroître les recettes publiques en vue de bannir tout financement monétaire.

Il est à préciser qu’après discussions, le Conseil des ministres a pris acte de ce programme, souhaité par la RDC, dont la conclusion passe par l’exécution satisfaisante d’un programme de référence lequel implique le respect des repères quantitatifs et structurels.

Action Fatshi

Laisser un commentaire