La Banque centrale annonce un excédent budgétaire de 176 millions USD au 30 avril

La Banque centrale annonce un excédent budgétaire de 176 millions USD au 30 avril

Les finances publiques de la République démocratique du Congo dégagent un excédent budgétaire « confortable » à fin avril 2019, rapporte un communiqué de la Banque centrale du Congo publié ce jeudi 16 mai à l’issue de la 4ème réunion ordinaire du Comité de politique monétaire (CPM) présidée par le gouverneur de la BCC, Déogratias Mutombo Mwana Nyembo.

« La balance du compte général du Trésor a dégagé au mois d’avril, un solde excédentaire de 307,6 milliards de CDF (Ndlr ; soit 176,07 millions USD au taux budgétaire 2019 de 1747 francs congolais le dollar américain) contre un excédent programmé de 41,6 milliards. Les recettes mobilisées se sont établies à 1 037,9 milliards de CDF alors que les dépenses effectuées se sont chiffrées à 703,3 milliards. En cumul annuel, la situation financière de l’Etat renseigne un excédent de 284,7 milliards de CDF », indique la Banque centrale dans son communiqué daté de ce jeudi 16 mai.

Lors d’une interview accordée à DESKECO.COM la semaine dernière, le directeur de cabinet du président de la République, Vital Kamerhe avait annoncé un excédent budgétaire plus important que celui-ci de l’ordre de 253 millions USD à la même échéance.

A fin mars 2019, l’exécution des opérations de l’Etat s’est clôturée par un déficit de 54,4 milliards de CDF, alors que l’Etat prévoyait un léger excédent de 0,2 milliard de CDF.

De même, à fin janvier 2019, l’exécution des opérations de l’Etat indiquait un déficit de 11,0 milliards de CDF consécutif à un niveau des recettes de 564 milliards de CDF et des dépenses de 575 milliards de CDF, selon la BCC.

Le premier excédent budgétaire depuis le début de l’année 2019 a été réalisé à fin février, évalué à 22,1 milliards de CDF.

Le mois d’avril constitue une importante échéance fiscale en RDC. Ce qui justifie cet excédent budgétaire.

DESKECO

Action Fatshi

Laisser un commentaire