Crash Antonov 72: une cellule de crise appuyée par la MONUSCO pour dégager les responsabilités

A la suite de l’accident d’avion transportant le véhicule officiel du Président de la république, Chef de l’Etat et quelques personnes du service logistique de la Présidence survenu le 10 octobre 2019 et subsidiairement au communiqué de l’Autorité de l’Aviation Civile, il a été mis en place une cellule de crise constituée des délégués de la Présidence, du service du Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en matière de sécurité, de l’Agence Nationale des Renseignements, des Forces Aériennes, de la Direction générale des migrations, des Renseignements Militaires, de la Régie des Voies Aériennes et de l’Autorité de l’aviation civile.

Les premières informations révèlent que l’accident se serait produit à plus ou moins 80 km du village de Pene Djoka, sur la montagne de Katumwe vers Kasese.

Au stade actuel, les recherches se poursuivent mais interrompues suite aux mauvaises conditions météorologiques enregistrées dans la province de Maniema et reprendront ce samedi avec l’accord de la Monusco d’appuyer nos Forces Aériennes avec le déploiement des équipements de télédétection qui permettront de balayer toute la zone où le signal de l’avion a été perdu.

Tout porte à croire, aux premières analyses des spécialistes du domaine aéronautique, que les mauvaises conditions météorologiques seraient à l’origine de cet incident dramatique survenu.

Les enquêtes en cours seront en mesure de déterminer les causes réelles de l’accident et de dégager les responsabilités.

1+

Action Fatshi

Laisser un commentaire

Next Post

"La mesure de gratuité de l'enseignement de base est irréversible" Primature

sam Oct 12 , 2019
La primature de la RDC a annoncé que la mesure de gratuité de l’enseignement de base est irréversible, et tous les moyens seront mis en marche pour sa pérennisation. Lors de la cinquième réunion du Conseil des ministres, présidée ce vendredi 12 octobre par le chef de l’Etat Félix Tshisekedi, […]

Articles Phares